Ce dont le monde a besoin maintenant

Ce dont le monde a besoin maintenant

« Ce dont le monde a besoin maintenant », révèlent les paroles d’une chanson autrefois populaire  « c’est de l’amour, un doux amour » (What the world needs now is love, sweet love). Malheureusement, une chanson similaire déplore le fait que la plupart d’entre nous sommes « à la recherche de l’amour dans tous les mauvais endroits » (looking for love in all the wrong places). Vous reconnaissez-vous ?
Presque tout le monde – y compris vous et moi – ressent un besoin intérieur profond d’expérimenter l’amour véritable ; mais malheureusement, trouver quelque chose de si inestimable semble un rêve illusoire.

Bien trop souvent, cela demeure inaccessible. 

La Bible nous dit que « Dieu est amour » (1 Jean 4:8). Mais ce n’est pas tout – elle nous indique également que le Créateur de la Terre a un message d’amour spécialement préparé pour ces « derniers jours » (2 Timothée 3:1). Croyez-le ou non, son message de la fin des temps associe amour et loi (voir Apocalypse 14:12-14), pour la simple raison que le véritable amour est une exigence morale. En d’autres termes, l’amour implique plus que de simples sentiments sans contenu. 

Chaque nation, gouvernement, état ou ville dispose de lois. Sans lois, le chaos règne. Mais il y a une loi qui domine tous les autres codes juridiques :
les Dix Commandements. Ce qui rend les Dix Commandements différents des autres lois est qu’ils ont été originellement rédigés non pas avec un crayon, stylo, clavier, logiciel de reconnaissance vocale Hi-Tech, mais « avec le doigt de Dieu » (Exode 31:18). Lisez Exode 20:1-17 pour la version complète. En résumé, voici les dix commandements en langage simple:

1. Mettez Dieu en premier.

2. N’adorez pas d’idoles.

3. Respectez le nom de Dieu.

4. Gardez le septième jour (samedi) sacré.

5. Honorez votre père et votre mère.

6. Ne tuez pas.

7. Ne commettez pas d’adultère.

8. Ne volez pas.

9. Ne mentez pas.

10 Ne convoitez pas.

Essayez d’imaginer ce que serait la société si tout le monde avait gardé ces commandements. Les voleurs n’existeraient pas. Il n’y aurait pas de tueurs en série, ni d’agresseurs. Ni les prisons, ni les serrures aux portes, ni même les forces de police ne seraient nécessaires. Qu’en serait-il du Ministère de la Défense ? Il n’existerait pas non plus, parce qu’il n’y aurait pas de guerres, pas de terroristes ou de bombes meurtrières. Au lieu de cela, tous les êtres humains se traiteraient avec respect, gentillesse et fraternité. Dans un tel environnement, les familles prospéreraient, les enfants grandiraient en toute sécurité et le bonheur remplirait chaque cœur.

Redescendez sur terre, pensez-vous peut-être ; cela ne pourrait jamais exister. Vraiment ? Devinez quoi ? Je sais que cela semble difficile à imaginer, mais la Bible prédit qu’un jour cela arrivera.  « Voici que je fais toutes choses nouvelles » (Apocalypse 21:5), promet le Dieu Tout-Puissant. Mais ce n’est pas tout, vous pouvez vivre éternellement dans ce Paradis, si vous faites le bon choix. Je m’explique. 

Le mystère est caché dans une ancienne prophétie au sujet de Jésus-Christ. « Et voici le nom dont on l’appellera : l’ETERNEL NOTRE JUSTICE » (Jérémie 23:6). Le mot « justice » ou « action juste » signifie simplement de garder les Dix Commandements, « la loi de justice » (voir Romains 9:31) sans faillir. De toute évidence, aucun d’entre nous n’a fait tout cela. Au contraire, « tous ont pêchés » (Romains 3:23). Mais la bonne nouvelle est que, il y a près de deux mille ans – dans un acte d’amour suprême – Jésus a gardé les Dix Commandements (voir John 15:10) pour nous, en notre nom. En conséquence, il est désormais « L’ETERNEL NOTRE JUSTICE ». 

Maintenant, voici quelques mauvaises nouvelles que l’on ne peut pas éviter. « Le salaire du pêché est la mort » (Romains 6:23). En d’autres termes, la sanction pour avoir enfreint les Dix Commandements est la destruction éternelle. La justice l’exige. Il n’y a pas d’issue. En revanche, il y a une bonne nouvelle meilleure encore : à la fin de sa vie terrestre, « Christ est mort pour nos péchés » (1 Corinthiens 15:3) sur une cruelle croix en notre nom, ce qui veut dire qu’Il peut maintenant nous pardonner, ôter notre culpabilité, et nous purifier.

Aimez-vous recevoir des cadeaux ? Mes enfants de 5 et 8 ans aiment vraiment cela. Quel enfant n’aimerait pas ? Alors ne ratez pas ce qui suit. Le Dieu Tout-Puissant a un « don gratuit pour vous » (voir Romains 6:23). Si vous êtes prêts à vous détourner de vos péchés et à croire en Jésus votre Sauveur, Dieu considérera l’obéissance parfaite de Jésus aux Dix Commandements à la place de vos péchés dans les registres célestes (voir Apocalypse 20:12). « Innocent ! », « Non Coupable ! », « Pardonné ! » sera prononcé à votre sujet par le Roi de l’Univers, quel que soient les crimes ou les pêchés que vous auriez commis. 

Une quête universelle 

Cela nous ramène à la quête universelle de l’amour authentique. Voici une histoire pour illustrer cela : Un adolescent rebelle eut une terrible dispute avec son père. En claquant la porte de la maison, ses derniers mots furent « Je pars. Tu ne me reverras plus jamais ! » Le garçon pensait s’en sortir par lui-même, mais après trois années difficiles, des pensées pleines de remords le poussèrent à retourner à la maison. « Mon père acceptera-t-il de me reprendre ?  »  se demandait-il plein de craintes. Deux jours plus tard, le garçon eut enfin le courage d’appeler sa mère. « Maman, s’il te plait parle à papa. Dis-lui que je passerai au pied de la colline en train lundi prochain après-midi. Demande-lui  d’accrocher quelque chose de blanc sur le porche s’il veut que je revienne. Si je vois quoi que ce soit de blanc, je reviendrai à la maison. » Après quoi il raccrocha.

Ce lundi matin, un adolescent inquiet est monté à bord du train et s’est assis à côté d’un pasteur. « Pourquoi es-tu si nerveux ? » lui demanda le pasteur. Le garçon lui raconta toute l’histoire. « Monsieur », demanda-t-il, « lorsque nous passerons dans ce tournant, pourriez-vous regarder la maison au sommet de la colline à travers la vitre ? C’est ma maison. Si vous voyez quoi que ce soit de blanc, dites-le-moi. J’ai trop peur de regarder ! »

Alors que le train prenait le dernier virage et que le pasteur regardait par la vitre, le spectacle lui fit oublier sa dignité ministérielle. En se levant, le pasteur cria « Regarde fils ! ». Ouvrant ses yeux, le garçon vit sa petite maison sur la colline entièrement recouverte de draps blancs, de couvertures blanches, de couvre-lits blancs, de serviettes blanches, de nappes et de mouchoirs blancs que ses parents possédaient. Oh, comme ils l’aimaient et voulaient que leur fils rentre à la maison ! La dernière chose que le pasteur vit fut le dos de l’adolescent montant la colline en courant, franchissant le porche, les draps blancs puis arrivant dans les bras tendus de ses parents.

Chère lectrice, cher lecteur, Jésus souhaite que vous rentriez à la maison, vous aussi. Alors repentez-vous de vos péchés et croyez qu’Il est votre Sauveur. Si vous le faites, Il placera sur vous Sa propre « robe de justice » sans tâche (voir Esaïe 61:10), Ses « vêtements blancs » de pardon (voir Apocalypse 3:18), peu importe votre mauvais passé. Il promet qu’Il le fera (voir 1 John 1:9). Vous pouvez Lui faire confiance pour cela. 

La chanson citée précédemment qui dit : « je cherchais l’amour dans tous les mauvais endroits » (I was looking for love in all the wrong places), ajoute ensuite : « Tu as frappé à la porte de mon cœur. Tu es tout ce que j’ai recherché. » (You came a’knocking at my heart’s door. You’re everything I’ve been looking for). Ces paroles ne peuvent réellement s’appliquer qu’à Jésus-Christ, votre Sauveur. 

Il est le don d’amour de Dieu pour vous.

À travers le cadeau de Sa justice – qui est le seul pouvant couvrir vos pêchés de transgression des Dix Commandements – vous pouvez avoir la vie éternelle dans le lendemain radieux de Dieu, où seul l’amour règne (voir Apocalypse 21:4-5).

La grande question est : Allez-vous vous repentir, et accepter ce cadeau ?

Les citations de la Bible sont tirées de la version Louis SECOND, Version revue 1975.

M

Hello. How are you?

SAMPLE POPUP

Built with Divi Builder.

Email Address

your@gmail.com

OUR OFFICE

101 Mark Boulevard St,
10040, New York,
United States.