Pour la majorité des gens, le mot enfer n’est que l’un des nombreux mots à cinq lettres qu’ils entendent quotidiennement lorsqu’ils sont bloqués dans les embouteillages aux heures de pointe, ou lors d’une scène particulièrement animée d’un film hollywoodien. Pour d’autres, en revanche, le mot enfer fait ressurgir l’imagination débordante de leur enfance, ils s’imaginent une sorte de fosse à rôtir les humains dont ils ont entendu parler à l’école du dimanche ou lors du discours d’un ardent prédicateur. Peu importe la catégorie dans laquelle vous vous trouvez, il semble que plusieurs d’entre nous, si ce n’est la totalité, se porteraient bien mieux si le concept de l’enfer n’existait pas. D’ailleurs, en tentant d’oublier ce concept si terrifiant, certains, font le choix de rejeter complètement l’idée qu’un enfer quelconque puisse exister, ce qui conduit souvent à l’étape suivante consistant à choisir de ne pas croire en un Dieu qui serait à l’origine d’un tel endroit.

Alors que ferons-nous de cette terrifiante idée de l’enfer ? La rejetterons-nous et Dieu avec elle ? Essayerons-nous de l’ignorer complètement y compris tout ce qu’elle implique à propos du caractère de Dieu ? Espérerons-nous, contre toute espérance, que l’instructeur de l’école du dimanche se soit quelque peu trompé ? Dans cette brochure, nous souhaitons présenter une alternative et examiner ce que la Bible dit réellement sur l’enfer, et ce faisant, vous verrez que la vérité vous libèrera des nombreux mythes concernant ce terrible enseignement.

Il est intéressant de noter que la Bible nous renseigne de façon explicite sur le moment où commencera l’enfer ainsi que le lieu où il sera situé. Comme vous l’aurez certainement deviné, les idées fausses abondent sur ces deux points. Dans Matthieu 13:49, Jésus dit clairement : « Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. » D’après ce texte et plusieurs autres similaires (1), ce n’est qu’à la fin du monde que les flammes de l’enfer s’embraseront. Ainsi, vos proches ne sont pas en train de bruler vifs pendant que vous lisez cette brochure.

Ensuite, nous voyons que l’apôtre Pierre nous apporte une information très claire sur le lieu où sera situé l’enfer. S’exprimant au sujet de la fin du monde, il déclare : « Le jour du Seigneur viendra comme un voleur ; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée. » (2) Le prophète Sophonie parle aussi de « tout le pays » (comprendre la terre entière), qui sera « consumé par le feu de sa jalousie. » (3) Nous voyons ici que l’enfer n’est pas une sorte de gouffre gigantesque rempli de flammes quelque part au centre de la terre. Au contraire, il sera situé ici même, sur terre à la fin du monde, consumant « tout le pays ».

La chose la plus importante à comprendre au sujet de l’enfer se trouve sans doute dans le célèbre passage de Jean 3:16, « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. » Ici, Jésus affirme clairement que ce sont les croyants qui vivent éternellement, pas les méchants. Comment, les méchants ne se tortillent donc pas éternellement dans les flammes ? En tous les cas, la Bible n’enseigne nulle part une telle chose.

Les méchants bruleront seulement jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien à bruler. Malachie met très bien ce point en évidence : « Car voici, le jour vient, ardent comme une fournaise. Tous les hautains et tous les méchants seront comme du chaume ; le jour qui vient les embrasera ». (4) D’ailleurs, pour qu’il n’y ait aucun doute sur le fait qu’il s’exprime de manière littérale au sujet de la destruction des méchants, il rajoute : « Et vous foulerez les méchants, car ils seront comme de la cendre sous la plante de vos pieds, au jour que je prépare, dit l’Éternel des armées. » De plus, la destruction complète dans les flammes de l’enfer concernera non seulement les méchants, mais aussi Satan et ses anges mauvais selon Mat. 25:41 et Ap. 20 : 10. Contrairement à la croyance populaire, Dieu prévoit de détruire les forces des ténèbres, pas de leur donner la responsabilité d’un abîme éternel de feu au centre de la terre !

Mais certains pourraient contester en disant qu’il existe d’autres textes tels qu’Apocalypse 14:11 et 20:10 qui indiquent que les méchants bruleront éternellement. Eh bien, la Bible déclare également que le prophète Samuel resterait pour toujours devant l’Éternel dans le sanctuaire (5) et que les barres de la terre enfermaient Jonas pour toujours (6) lorsqu’il fut jeté à la mer. Il est pourtant évident, en se basant sur la Bible elle-même, qu’aucun de ces évènements ne fut éternel. Nous voyons ici deux exemples tirés de la Bible, concernant l’usage du terme « pour toujours » indiquant une durée indéfinie, dont le début et la fin dépendent de la nature de la personne, de la circonstance ou de la chose à laquelle elle s’applique. Un exemple plus actuel et pourtant similaire serait lorsqu’un homme et une femme s’engagent pour toujours dans les vœux du mariage. Ici, le terme « pour toujours » signifie simplement « tant qu’ils seront en vie ». Comment donc pouvons-nous savoir combien de temps le terme « pour toujours » représente pour ceux qui bruleront en enfer ? La réponse est très simple : d’autres passages traitant de ce sujet expliquent que, dans ce cas-là, le terme « pour toujours » signifie : jusqu’à ce que les méchants soient entièrement consumés. Le contexte est la clé du problème !

À la lumière de cette petite étude biblique, on pourrait être tenté de demander « Comment ces mythes sur l’enfer se sont-ils si largement répandus ? » La vérité, c’est que cette fausse doctrine s’est infiltrée au sein du Christianisme, non seulement parce qu’il s’agit d’une tactique d’intimidation très efficace pour encourager la fréquentation des églises, mais aussi parce que le diable notre adversaire aime enseigner des mensonges à propos de Dieu. Dans Apocalypse 12:9, Satan est décrit comme celui qui « séduit toute la terre ». Quel est l’objet de ses séductions ? Il s’agit de Dieu et de son caractère. Oui, il existe de vrais et de faux enseignements à propos de Dieu dans ce monde. La vérité n’est pas un choix comme beaucoup aimeraient le croire. La vérité est une réalité qui attend d’être découverte à travers les pages des Écritures. Et la réalité est que oui, « notre Dieu est un feu dévorant » (7) pour le péché et les pécheurs. Cependant, la Bible enseigne que ce ne sont pas les méchants mais les saints, « qui marchent dans la justice et qui parlent selon la droiture », qui « pourront rester auprès d’un feu dévorant » et « auprès de flammes éternelles » (8).

Selon Mathieu 25:31-46, l’humanité entière rencontrera Dieu un jour, en la présence duquel « les montagnes s’ébranlent et les collines se fondent » (9), mais seuls ceux qui se seront repentis de leurs péchés et qui auront recherché Dieu pourront être protégés en son ardente présence où ils habiteront pour l’éternité. Les méchants, en revanche, cesseront d’exister et « seront comme s’ils n’avaient jamais été » (10) après avoir reçu pour châtiment « une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force » (11).

Chers amis, « Dieu est amour » (12), un amour qui est symbolisé par le feu. Salomon déclare que « l’amour […] a des ardeurs de feu » (13). Tout comme le feu fait durcir l’argile mais fait fondre la glace, l’amour ardent de Dieu réconforte le juste mais consume le pécheur. Aujourd’hui vous avez le choix d’endurcir votre cœur contre Dieu ou de laisser ses flammes le faire fondre. Quelle que soit la voie que nous choisirons, celle-ci déterminera notre destinée éternelle, mais Dieu reste le même. Cherchez-le aujourd’hui et son amour réchauffera votre cœur pour l’éternité !

  1. Exemples : Matthieu 25:31-41 ; 2 Pierre 3:3-7, 12
  2. 2 Pierre 3:10
  3. Sophonie 1:18
  4. Malachie 4:1, 3
  5. 1 Samuel 1:22
  6. Jonas 2:6-7
  7. Hébreux 12:29
  8. Ésaïe 33:14, 15
  9. Nahum 1:5
  10. Abdias 1:16
  11. 2 Thessaloniciens 1:9
  12. 1 Jean 4:8
  13. Cantique des Cantiques 8:6
francia